Livraison en 24/48h et gratuite à partir de 50€ d'achat

Est-il recommandé de conduire après avoir consommé du CBD ?

Est-il recommandé de conduire après avoir consommé du CBD ?

Le CBD et la conduite

Le CBD est la substance légale du chanvre. Il ne fait pas planer. Il possède plutôt de nombreuses vertus thérapeutiques. Mais peut-on conduire son véhicule après avoir consommé du CBD ? Qu’en dit la loi ? Cet article répond à vos préoccupations.

Qu’est-ce que le CBD ?

Au même titre que son cousin le tétrahydrocannabinol (THC), le CBD ou cannabidiol est une molécule provenant du chanvre. C’est d’ailleurs à cause de cette origine que le CBD n’est toujours pas accepté par une certaine catégorie de la population. Contrairement au THC, le cannabidiol possède d’importantes vertus thérapeutiques et ne produit aucun effet psychoactif. En plus, cette molécule est extraite suivant un procédé qui permet de jouir de ses vertus sans être victime des effets secondaires des substances illégales contenues dans le chanvre.

Le CBD est extrait sous plusieurs formes. En effet, sur le marché, vous verrez cette molécule sous forme de gélule à utiliser comme complément alimentaire. Elle est également disponible en cristaux, huile, en e-liquides, en infusion, en fleurs et dans les produits cosmétiques. Ce qui fait de cette substance un produit multi-usage.

Qu’apporte le CBD à l’organisme humain ?

Le CBD est réputé pour ses multiples vertus. C’est d’ailleurs la raison de sa légalisation dans divers pays tels que la France. En raison de ces multiples propriétés thérapeutiques, le CBD est utilisé par la médecine occidentale. Vous retrouverez en effet cette molécule sur la liste des composantes de certains médicaments.

Quant à ses vertus, le CBD détient d’abord des propriétés anti-inflammatoires et antalgiques. Ce qui lui permet de soulager efficacement toutes les douleurs, qu’elles soient passagères ou chroniques et quelles que soient leurs origines. Le CBD est de ce fait, un antidouleur par excellence.

Le CBD possède également des propriétés anxiolytiques. À ce titre, il vous garantit le retour d’un meilleur sommeil, car il lutte contre le stress, la dépression et l’anxiété.

Le cannabidiol prévient également contre la dégénérescence. À ce titre, il est très bénéfique pour ceux qui souffrent de la maladie de Parkinson et d’Alzheimer, car il améliore leurs fonctions cognitives.

Le cannabidiol soulage les troubles neurologiques et l’épilepsie. Cette molécule lutte contre les acnés et tout problème cutané.

Le CBD traite également les tumeurs, la toxicomanie et prévient contre le diabète.

Les contre-indications du CBD

Il ne fait aucun doute par rapport aux bienfaits du CBD sur l’organisme. Toutefois, son utilisation peut entrainer des effets secondaires. Ces effets ne seront pas les mêmes d’une personne à une autre. Aussi, ils varieront en fonction de la dose consommée.

Celle-ci change également en fonction du consommateur, de ses besoins, etc. Mais dans tous les cas, il est recommandé de ne pas exagérer pendant la consommation. En effet, beaucoup d’effets secondaires sont liés au surdosage. Le consommateur manifestera des effets de somnolence. Cet effet sera plus accentué chez les consommateurs sensibles et les nouveaux consommateurs.

 En dehors de ce facteur, il y a également une contre-indication par rapport à la prise du CBD lorsqu’on souffre de certaines pathologies.

  • Les femmes enceintes

Pour une femme enceinte, il n’est pas recommandé d’abuser du CBD. Il est vrai que ses différentes propriétés peuvent permettre de lutter contre les nausées et le manque d’appétit de la période de grossesse. Mais, ce produit peut être dangereux pour le fœtus. C’est pour cette raison qu’il est recommandé de consulter le médecin pour plus de conseils.

  • Les problèmes artériels

La prise de CBD pourrait provoquer la chute de la tension artérielle. La conséquence immédiate sera le vertige. 

  • Les maladies cardiaques

 L’abus du CBD pourrait avoir des conséquences sur le système cardio-vasculaire.

  • La maladie de Parkinson

Ici également le problème se pose beaucoup plus en cas de surdosage. En effet, un abus de CBD pourrait occasionner des tremblements auprès des personnes concernées. Mais à dose normale, le CBD est un excellent allié pour les personnes souffrant de la maladie de Parkinson.

Aussi, le CBD n’est pas recommandé lors de la prise de certains médicaments en raison du risque d’interaction. Toutefois, le danger est moindre lorsque le cannabidiol est consommé à dose normale.

Mais l’une des préoccupations se situe au niveau de la métabolisation du CBD dans le foie. En effet, il est possible qu’il y ait une inhibition de l’enzyme chargée de métaboliser les médicaments. Cette inhibition peut ralentir la métabolisation des comprimés dans l’organisme. Ce phénomène entrainera la présence d’une forte dose de médicaments dans le corps. Ce qui pourrait entrainer plusieurs problèmes.

Peut-on conduire après avoir pris du CBD ?

Le Code de la Route, à travers son article 31 al2, a interdit à toute personne ne disposant pas de capacités psychiques et physiques indispensables à la conduite sans danger d’un véhicule de prendre le volant. Cette personne est en effet considérée comme n’étant pas capable de conduire. Diverses situations peuvent être à l’origine de cette incapacité. Il peut s’agir de la consommation d’alcool, de stupéfiants, etc. L’inaptitude à conduire peu également est causée par un état de fatigue extrême ou de fortes nausées par exemple.

L’un des nombreux bienfaits du CBD étant la relaxation et la déconnexion, le mieux serait de ne pas prendre le volant de votre véhicule juste après avoir pris votre CBD. Car vous pourriez somnoler en conduisant et causer des accidents mortels.

Par ailleurs, même si les produits issus du CBD contiennent moins de 0,2 % du THC (tétrahydrocannabinol), ce cannabinoïde illicite du cannabis peut être détecté au cours d’un contrôle de salive. Le contrôle se fait généralement au bord de la voie, suite à un simple contrôle de routine ou à une infraction routière. Le contrôle peut également être fait par la police judiciaire si l’automobiliste est impliqué dans un accident de la circulation. En cas de refus de se soumettre, il est considéré comme positif.

Le conducteur est alors puni par la loi, car cet acte est considéré comme étant une infraction délictuelle. En effet, la loi n’a fait que réglementer la production, la commercialisation et la consommation du CBD.

Quant au fait de conduire après en avoir consommé ou pas, elle est restée silencieuse. Or elle interdit de conduire après consommation des « stupéfiants » sans définir un taux comme elle a eu à le faire pour le taux d’alcool (à partir de 0,5 gramme par litre de sang et de 0,20 gramme pour les jeunes conducteurs c’est-à-dire les automobilistes débutants).

Conduire après avoir consommé du CBD est alors un délit. Ainsi, si au cours du contrôle routier, votre test salivaire confirme la présence du THC, vous aurez commis une infraction au code de la route. Vous serez alors poursuivi pour conduite sous l’emprise de drogues. Notons que cette infraction est passible de peines d’amendes, peines d’emprisonnement et autres.

Conduite sous l’emprise du CBD : Quelles sont les sanctions encourues ?

En cas de conduite sous l’emprise du CBD, l’automobiliste encourt des peines pouvant aller des plus douces aux plus sévères.

D’abord, ce délit routier vous expose à une amende maximum de 4500 € et un retrait de 6 points du permis de conduire. Vous risquez également une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à deux années.

Par ailleurs, une fois devant le tribunal correctionnel, d’autres peines pourraient s’y ajouter. Encore appelées peines complémentaires, ces sanctions sont nombreuses. Au rang de celles-ci s’érige la suspension de votre permis de conduire pour une période de 3 ans maximum. L’annulation du permis de conduire en fait également partie. Le tribunal pourrait vous interdire de conduire pendant 5 années au maximum, certaines catégories de véhicules.

Par ailleurs, vous pourriez également être condamné à une peine de travail d’intérêt général ou une peine de jours-amende. Vous pourriez être tenu d’effectuer un stage de sensibilisation à la sécurité routière. Vous pourriez vous aussi être tenu de faire un stage de sensibilisation aux dangers de l’usage de stupéfiants au volant. En outre, votre voiture pourrait être immobilisée et envoyée en fourrière du véhicule.

En outre, si en plus d’avoir été testé positif pour le stupéfiant, vous dépassez le taux d’alcool légalement autorisé, les sanctions dont vous ferez objet seront beaucoup plus sévères. La sanction peut être un retrait de 6 points de votre permis de conduire. Vous pourriez également être condamné au paiement d’un maximum de 9000 euros d’amende. Vous encourez aussi une peine d’emprisonnement de 3 ans. À ces peines s’ajouteront les peines complémentaires citées ci-dessus.

Conduire après consommation du CBD : Quels dangers ?

Il est vrai que les dangers liés à la conduite après la consommation du CBD ne se perçoivent pas directement. Mais le risque est quand même présent.

Dans certains cas, le problème peut venir du dosage. En effet, certaines personnes pourraient consommer le CBD même à faible dose sans éprouver des sensations de somnolence. D’autres personnes moins tolérantes somnoleront beaucoup plus. C’est par exemple le cas des nouveaux consommateurs.

Par ailleurs, la consommation d’une mauvaise qualité de CBD pourrait occasionner des effets secondaires assez graves. En réalité, il se pourrait que ce produit contienne un fort taux de THC. Ce qui pourrait affecter la conduite. C’est pour cette raison qu’il est recommandé de soigneusement choisir son fournisseur lors de l’achat de son CBD.

Aussi, même la consommation d’un CBD à faible taux pourrait révéler des traces de THC après un contrôle. 

 

 

 

 

Partager sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
error check_circle
PAIEMENT SECURISE

Commandez et payer en toute sécuriter avec Viva Wallet.

LIVRAISON EXPRESS 24/48H

Livraison dans toute la France, Dom-Tom et l' Europe.

SERVICE CLIENT Du Lundi au Vendredi de 9h à 17h


Sur notre tchat en ligne ou par mail à l' adresse suivante contact@deliciousgreen.fr
DeliciousGreen s’engage naturellement à respecter à la lettre les dispositions réglementaires françaises et européennes et ne propose que des produits 100 % naturels, respectueux des lois et de l’environnement. 

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,