Livraison en 24/48h et gratuite à partir de 50€ d'achat

Indoor, Greenhouse, Outdoor : que faut-il savoir sur les différentes cultures du CBD ?

Les différentes cultures CBD : Indoor, Greenhouse, Outdoor

Les différentes cultures CBD : Indoor, Greenhouse, Outdoor

Le CBD fait partie des molécules prédominantes qui se trouvent dans les plants de chanvre. De nombreuses études scientifiques ont permis de prouver les multiples vertus thérapeutiques de cette substance. Avec sa législation, elle est devenue très prisée sur le marché par les consommateurs. Contrairement au THC, le CBD ne constitue pas un psychotrope et ne provoque aucun effet psychoactif ou planant. La France fait partie des premiers pays de l’Europe dans la production de chanvre industriel. 3 différentes méthodes peuvent être utilisées pour cultiver ce plant afin d’obtenir diverses qualités et saveurs pour les molécules. Toutefois, quelles sont leurs particularités ? Découvrez dans cet article les différentes cultures du CBD.  

La culture Outdoor

La culture outdoor ou culture en extérieur se présente comme la méthode la plus ancienne et la plus naturelle pour obtenir du CBD. Elle est utilisée depuis des multiples siècles par la nature et les hommes. Si la culture outdoor n’est pas parfaite, elle a le mérite d’être particulièrement simple et effective. Elle constitue la base de toutes les autres méthodes de culture développées aujourd’hui. Les premières plantes de cannabis ont poussé sans aucune intervention humaine grâce aux apports de la nature :

  • Le vent qui intervient pour assurer une bonne aération
  • La terre qui fournit tous les nutriments nécessaires à la croissance de la plante
  • Le soleil qui apporte à la plante une source de lumière naturelle et inimitable
  • La pluie ou encore les nappes phréatiques qui fournissent l’eau nécessaire à la plante.

Ainsi, les hommes n’intervenaient pas dans la culture à part laisser la nature suivre son cours et observer la croissance des plantes Sativa ou Indica pour ensuite faire la récolte.

La culture outdoor se distingue des autres modes de culture par ses rendements particulièrement généreux. Elle présente aussi un temps de croissance plutôt long. Pour obtenir les premières plantes, le cultivateur doit attendre au moins 6 moins. En tant que méthode naturelle ne nécessitant pas l’intervention des hommes et l’utilisation d’un matériel spécifique, la culture en extérieur est évidemment la moins coûteuse. Vous n’avez pas besoin d’arroser la plante, de modifier son exposition à la lumière afin de passer à l’étape de floraison. Toutefois, le plus gros inconvénient avec cette culture réside dans les facteurs externes. En effet, les éléments tels que les aléas climatiques, les insectes et autres peuvent très vite dégrader la qualité des plantes. La culture du CBD se retrouve alors entravée. Le mode de culture outdoor est donc généralement caractérisé par ses bourgeons imparfaits et une qualité moyenne pour les produits. Seulement, les fleurs de CBD obtenues possèdent un arôme particulièrement prononcé et authentique en raison du caractère naturel de la culture.

Ainsi, la culture outdoor du CBD ne nécessite pas d’être un cultivateur professionnel pour obtenir des résultats concrets.

Avantages

Comme avantages de la culture outdoor du CBD, vous avez :

  • Un coût de production très faible ;
  • L’obtention de plantes aromatiques ;
  • Une méthode de culture naturelle et écoresponsable
  • Un excellent rendement, avec environ 0,5 à 1 kg par pied.

 

Inconvénients

Comme inconvénients de cette culture, vous avez :

  • Les aléas climatiques ;
  • Les attaques d’insectes et les maladies ;
  • Un temps de croissance assez long ;
  • Une qualité basse/moyenne pour les produits.

 

La culture Indoor

La culture indoor ou culture en intérieur est plus récente que celle en extérieur. Cette méthode de culture du CBD a vu le jour il y a près d’un siècle après la prohibition de l’exploitation du cannabis. La culture indoor se révèle plus discrète et plus régulée que la culture outdoor. Ici, l’intervention humaine est indispensable tout le long du processus. Le cultivateur peut en effet décider de tous les paramètres qui entrent en jeu dans la bonne croissance de la plante jusqu’à sa floraison. Il va créer un environnement où il pourra reproduire tous les apports naturels de la culture outdoor : le vent, la lumière (artificielle), la température, le taux d’humidité, les nutriments, le pH, etc. Tout est défini en vue de maximiser les apports nécessaires aux plantes et de surmonter les insuffisances de la méthode en extérieur. De quoi optimiser les rendements et obtenir des produits de qualité supérieure.

À la différence de la culture outdoor, les plantes ne sont pas exposées aux aléas climatiques ou aux insectes ravageurs. Toutefois, les parasites comme les acariens ou les pucerons peuvent apparaitre, et ils ne sont pas faciles à débarrasser. Si cette méthode semble être parfaite pour la culture du cannabis, un gros inconvénient subsiste : la consommation en électricité. En effet, des lumières artificielles sont générées afin de remplacer l’intervention du soleil. En fonction du cycle, celles-ci doivent être allumées durant 12 à 18 h de suite. La culture indoor implique donc un important investissement financier. Avec le coût du matériel pour la culture en intérieur, les factures d’électricité pour alimenter les équipements et la main-d’œuvre, ce mode de culture présente un coût assez onéreux. Le prix à payer pour optimiser la culture et obtenir de produits de qualité supérieure. C’est la raison pour laquelle les fleurs obtenues à partir de la culture indoor sont plus chères sur le marché.

La culture en intérieur de marijuana est bien entendu un processus qui nécessite quelques connaissances techniques qui vont bien au-delà des compétences d’un simple jardinier. Chaque détail est paramétré de sorte à garantir la meilleure croissance pour les plantes : choix du terreau, heures précises d’arrosage, temps d’éclairage, observation des trichomes, etc. Cultiver du cannabis demande de la rigueur, de la discipline, de l’investissement et de la patience. Les cultivateurs débutants peuvent toutefois opter pour des graines féminisées avec autofloraison qui permettent d’avoir une récolte généreuse et de haute qualité sans avoir à contrôler différents paramètres.

Avantages

Comme avantages de la culture indoor du CBD, vous avez :

  • Un contrôle parfait des facteurs environnementaux ;
  • Un taux plus important de cannabinoïdes, dont le CBD ;
  • L’obtention de fleurs plus savoureuses ;
  • L’obtention de produits haut de gamme.

 

Inconvénients

Comme inconvénients de cette culture, vous avez :

  • Une méthode de culture peu respectueuse de l’environnement ;
  • Des factures d’électricités élevées ;
  • Un investissement financier et matériel important ;
  • Un rendement plus faible qu’en outdoor ;

 

La culture Greenhouse

La culture Greenhouse ou culture sous-serre se présente comme le parfait compromis entre la culture indoor et la culture outdoor. Elle consiste à tirer profit des avantages de ces deux méthodes pour surmonter leurs insuffisances respectives et proposer une culture plus adaptée. Les plantes bénéficient de la lumière du soleil (outdoor) tout en étant protégées des aléas climatiques et des insectes ravageurs (indoor). Étant cultivées dans la terre, elles reçoivent les nutriments nécessaires de façon naturelle (outdoor). À la tombée de la nuit, la lumière artificielle peut prendre le relai afin d’optimiser la quantité et la qualité des rendements (indoor). Cette approche se révèle plus coûteuse que la culture outdoor, mais reste plus écoresponsable que la culture indoor.

Pour cultiver le cannabis façon Greenhouse, vous aurez besoin d’un espace de culture adaptée avec un investissement matériel et financer modeste. Cette méthode vous permet d’obtenir à la fin du cannabis thérapeutique naturel haut de gamme.

Avantages

Comme avantages de la culture Greenhouse, vous avez :

  • Une méthode écoresponsable ;
  • Un contrôle des facteurs environnementaux ;
  • Une serre protectrice contre les ravageurs.

Comme inconvénients de cette culture, vous observerez à la limite des rendements moyens.

La meilleure méthode de culture

Il n’existe pas de meilleur mode de culture du chanvre, mais surtout différentes méthodes pour cultiver le chanvre. Chacune d’elles présente ses particularités. Il incombe au cultivateur de choisir la méthode qui lui correspond. Si vous recherchez un mode de culture naturelle, écoresponsable ou peu contraignante pour obtenir du CBD, vous devrez opter pour la culture outdoor. Les cultivateurs exigeants qui souhaitent obtenir des produits de qualité et qui disposent des connaissances nécessaires peuvent opter pour la culture indoor. Celle-ci vous conviendra aussi si vous voulez obtenir des produits de qualité optimale et que vous disposez des moyens nécessaires. Si vous n’avez pas assez d’argent pour investir dans la culture et que vous souhaitez garder un certain contrôle sur la culture, alors la culture Greenhouse est l’idéal.  

Dans tous les cas, il n’existe pas de mauvaises techniques pour cultiver du cannabis. Tout dépend de vos prédispositions et de vos objectifs. Bon nombre de cultivateurs optent pour ces différentes méthodes afin de proposer des produits de CBD sur le marché.

Ainsi, pour la culture du CBD, vous devez choisir le mode de culture qui correspond à votre budget, vos connaissances techniques et vos attentes. 

Distinguer la méthode de culture d’une fleur de CBD

Si le mode de culture des fleurs de cannabis sur le marché est important pour vous, il existe des astuces pour réussir à le reconnaitre. Plusieurs critères vous permettent de reconnaitre la méthode utilisée par le cultivateur pour obtenir les fleurs.

  • Les couleurs : si vous voulez savoir la méthode adoptée pour cultiver vos fleurs de CBD, il suffira d’observer la couleur des bourgeons. Pour une culture outdoor, les bourgeons présentent une coloration plus sombre. Lorsque la tige à la base de la fleur est de couleur marron, alors le mode de culture est outdoor en raison de l’exposition au soleil. Si vous remarquez plutôt une coloration verte ou violette de la tige, alors le mode de culture est indoor.
  • Les cannabinoïdes : les plantes cultivées indoor présentent un taux de cannabinoïdes plus important, notamment le taux de CBD. La culture dans un environnement entièrement paramétré pour la croissance des plantes permet d’obtenir de fortes quantités de cannabinoïdes. Il faut préciser que peu importe la méthode de culture, les plantes de marijuana ne doivent pas présenter un taux de THC supérieur à 0,2 % durant la production.
  • Les terpènes : elles sont à l’origine du parfum et des arômes que présentent les fleurs de cannabis à la récolte. L’exposition au soleil permet d’augmenter le taux de terpènes dans les fleurs qui se révèlent aussi plus fortes. Celles-ci offrent des saveurs plus intenses et plus authentiques.
  • L’apparence : les bourgeons qui proviennent d’une culture en extérieur sont particulièrement grands et rustres, avec de petites feuilles. Les bourgeons issus d’une culture en intérieur sont petits et présentent une apparence plus soignée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
error check_circle
PAIEMENT SECURISE

Commandez et payer en toute sécuriter avec Viva Wallet.

LIVRAISON EXPRESS 24/48H

Livraison dans toute la France, Dom-Tom et l' Europe.

SERVICE CLIENT Du Lundi au Vendredi de 9h à 17h


Sur notre tchat en ligne ou par mail à l' adresse suivante contact@deliciousgreen.fr
DeliciousGreen s’engage naturellement à respecter à la lettre les dispositions réglementaires françaises et européennes et ne propose que des produits 100 % naturels, respectueux des lois et de l’environnement. 

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,