Livraison en 24/48h et gratuite à partir de 50€ d'achat

HHC : De quoi s’agit-il ?

personne qui effrite

Le HHC dangereux pour la santé

De son nom scientifique « Hexahydrocannabinol », Le HHC fait partie de plusieurs cannabinoïdes présents naturellement dans le chanvre. Il est également présent dans les graines et plantes de cannabis. Le HHC est considéré comme l’un des cannabinoïdes les plus rares au même titre que le CBN. Pour obtenir une petite quantité de cette molécule, les spécialistes doivent regrouper d'énorme quantité de cannabis. C’est la raison pour laquelle la fabrication de HHC se fait exclusivement en laboratoire. Cette molécule peut-elle avoir des conséquences graves sur la santé des consommateurs ? Nous aborderons davantage le sujet dans la suite de cette rédaction.

Quel est le processus de fabrication du HHC ?

Comme évoqué précédemment, le HHC est généralement retrouvé de façon naturelle dans les plants de cannabis. Toutefois, les produits à base de ce cannabinoïde vendu sur le marché sont particulièrement synthétiques. La fabrication du HHC se réalise exclusivement dans un laboratoire. De même, le processus utilisé est particulièrement complexe. Les concepteurs sont absolument réticents quant à la divulgation de la procédure de fabrication d’une HHC.

Cependant, vous devez savoir que le processus permettant de créer le HHC nécessite une hydrogénation. La fabrication de cette molécule consiste à mélanger plusieurs extraits de cannabis riches en cannabinoïdes avec l’hydrogène. Ensuite, les scientifiques placent le tout dans un récipient pressurisé. La réaction chimique se déroulant lors de la pressurisation déclenchera la rupture de l’hydrogène des doubles liaisons carbone. À l’issue d’une telle pratique, les scientifiques obtiendront la molécule d’hexahydrocannabidiol. Cette dernière se présente sous la forme d’huile de cannabis hydrogénée ou de HCO.

Dans le but d’accélérer l'hydrogénation, les spécialistes ont tendance à utiliser des métaux lourds. Il peut s’agir de la platine ou du nickel. Grâce à une telle pratique, ils pourront gagner un temps précieux lors de la création du HHC. En effet, les métaux lourds se comporteront comme des catalyseurs. Ceux-ci viendront accélérer la réponse chimique espérée entre les cannabinoïdes et l’hydrogène gazeux. Au regard de tous ces processus, il faut donc en déduire que l’obtention du HHC n’est pas naturelle. Étant donné qu’il n’existe aucune traçabilité, il sera particulièrement difficile d’avoir une idée sur la réelle quantité du produit final obtenu.

Par ailleurs, il est important de notifier que le HHC fait partie des substances considérées comme des molécules psychotropes du cannabis. Il se présente au même titre que le THC. Le HHC a été synthétisé pour la première fois par le célèbre Roger Adams. Pour y parvenir, ce dernier a ajouté des molécules d’hydrogène au THC. Grâce à une telle pratique, il a pu synthétiser plusieurs groupes de recherche avec succès.

Le HHC est-il dangereux pour la santé ?

Aujourd’hui, il est particulièrement difficile d’affirmer que le HHC est dangereux ou non pour la santé de l’homme. Cela est précisément dû à l’absence des recherches liées à la consommation de cette molécule. Cependant, les consommateurs doivent être très prudents avec les produits dérivés du HHC puisqu’il n’existe pas une dose spécifiquement conseillée. De même, les études n’ont pas été menées sur les effets à court ou long terme de cette molécule sur la santé humaine. Il est donc recommandé de doubler la vigilance afin de ne pas être pris de gorge par les effets indésirables du HHC.

Comme évoqué précédemment, la procédure de fabrication du HHC n’est pas naturelle, mais plutôt synthétique. De plus, plusieurs spécialistes font usage des métaux lourds pour accélérer les hydrogénations. Il s’agit notamment du nickel ou de la platine. Ces différentes substances peuvent avoir des effets indésirables sur la santé du consommateur. Des analyses plus poussées doivent être réalisées afin de savoir si les traces des métaux lourds sont toujours présentes dans les produits finis.

Figurant parmi les cannabinoïdes les moins connus et étudiés, plusieurs experts se sont tournés vers les consommateurs des produits à base de HHC afin de relever les effets indésirables que ceux-ci ont ressentis après consommation. D’après les Propos recueillis, certaines personnes ont affirmé que le HHC est aussi puissant que le THC. Par contre, d’autres trouvent cette molécule moins forte. Cependant, les consommateurs interrogés se sont tous mis d’accord sur le fait que le HHC les rend stones.

Après l’analyse minutieuse des avis recueillis, il faut donc en déduire que le HHC posséderait également un puissant psychotrope. Il pourrait provoquer les mêmes effets indésirables comparativement au THC. À titre illustratif, il peut être cité :

  • L’affection de la mémoire ;
  • Les troubles des perceptions : il s’agit notamment de la vue, de l’ouïe, de l’odorat, etc.
  • L’euphorie ;
  • Le bad trip : il s’agit notamment d’une sorte de paranoïa et d’état dans lequel les consommateurs se sentent très mal à l’aise ;
  • Les confusions ;
  • La somnolence ;
  • Etc.

 

En fonction de la sensibilité du consommateur, le THC a également la capacité de provoquer des effets de bien-être général (l’apaisement de l’anxiété). Dans d’autres proportions, cette molécule peut également être utilisée à usage médical dans le traitement de certaines maladies. Par ailleurs, il est important de notifier qu’aucune étude médicale n’a pas été effectuée sur le HHC. Les risques encourus par les consommateurs de cette molécule sont quasiment incertains. Pourtant, il existe plusieurs produits conçus à base du HHC vendu dans les boutiques et shop CBD.

Quels sont les produits dans lesquels se trouve le HHC ?

Aujourd’hui, le HHC se trouve dans la quasi-totalité des produits CBD existants sur le marché.

Les fleurs séchées du CBD

De nombreux fabricants ont tendance à pulvériser du HHC directement sur les fleurs du CBD vendu sur le marché. Pour y parvenir, ceux-ci font usage des solvants très volatils. Il peut s’agir par exemple de l’éthanol ou de plusieurs autres produits moins propres. Parfois, vous retrouverez des traces de ces solvants sur les fleurs CBD pulvérisées au HHC. Il est fortement déconseillé de consommer les produits de cette envergure. Pour profiter des principes actifs redoutables, l’idéal serait d’opter pour des produits 100% naturels. À ce niveau, vous pouvez par exemple recourir aux fleurs connues sous la dénomination de Fleur de HHC.

Les résines CBD

Pendant le processus de fabrication des résidus CBD, certains fabricants ont l’habitude d’ajouter des cristaux de HHC synthétique dans la matière première. Ensuite, le produit est compressé pour former des plaquettes. Il arrive parfois que les résines ou pollens HHC soient fortement dosés. Pour y parvenir, les spécialistes ont tendance à utiliser une méthode de la fabrication ne nécessitant pas l’usage de solvant.

Les huiles au CBD

Concernant les huiles au CBD, la préparation reste particulièrement très facile. Pour y parvenir, les transformateurs ajoutent des cristaux de HHC dans les différentes huiles tels que :

  • L’huile alimentaire ;
  • L’huile de chanvre ;
  • L’huile de tournesol ;
  • Etc.

 

Les cristaux de HHC peuvent également être ajoutés directement dans les huiles déjà concentrées en CBD. Toutefois, ce produit est le moins répandu dans le monde. En effet, les personnes ayant tendance à consommer des stupéfiants préfèrent opter pour la consommation du HHC en fleur ou en résine.

Quels sont les risques de consommer du HHC en France ?

Contrairement à ce que racontent plusieurs personnes et vendeurs peu scrupuleux, le HHC est classé par les produits stupéfiants illégaux en France. Cela est possible puisque cette molécule fait partie des cyclohexylphénols. En effet, les substances de cette gamme sont interdites dans l’annexe de l’arrêté du 22 février 1990. Ce dernier a été mis à jour en 2021. Il faut donc en déduire que la consommation, la vente et l’achat des produits à base du HHC sont particulièrement illégaux. Toute personne optant pour cette molécule court de grands risques à savoir :

  • Les risques selon la loi : d’après les dispositions de l’arrêté du 22 février 1990, toute personne qui opte pour la cession ou l’offre illicite d'hexadydrocannabinol en vue d’une consommation ou d’exploitation risque une peine de 5 ans d’emprisonnement. Cette sanction sera accompagnée d’une lourde amende estimée à 75000€.
  • Les risques pour le permis : comme évoqué précédemment, le HHC est une molécule se trouvant au même titre que le THC. La question de test de police peut également se poser à ce niveau. Si vous optez pour la consommation des produits à base du HHC, vous risquez d’être interpellé par les forces de l’ordre pendant la conduite de votre véhicule ou moto.
  • Les risques pour la santé : bien que les études poussées n’aient pas été effectuées sur le HHC, sachez tout de même que cette molécule est classée parmi les stupéfiants. En d’autres termes, la consommation des produits à base du HHC peut avoir des effets indésirables sur la santé.

 

Somme toute, le HHC devient de plus en plus prisé dans le secteur du CBD. Cependant, il est important de notifier que les effets de cette molécule sur la santé ne sont pas encore documentés. De même, le HHC figure parmi les stupéfiants interdits en France. La détention, l’exploitation et la consommation sont punies par la loi. 

 

 

 

Partager sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
error check_circle
PAIEMENT SECURISE

Commandez et payer en toute sécuriter avec Viva Wallet.

LIVRAISON EXPRESS 24/48H

Livraison dans toute la France, Dom-Tom et l' Europe.

SERVICE CLIENT Du Lundi au Vendredi de 9h à 17h


Sur notre tchat en ligne ou par mail à l' adresse suivante contact@deliciousgreen.fr
DeliciousGreen s’engage naturellement à respecter à la lettre les dispositions réglementaires françaises et européennes et ne propose que des produits 100 % naturels, respectueux des lois et de l’environnement. 

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,